Les métiers de la propreté

La propreté, des métiers pour lesquels il faut savoir se salir les mains !

La FEP, professionnels de la propreté, nous présente Ingrid, Mamadou et Franck, trois professionnels terrain qui nous dévoilent les multiples dimensions des métiers de la propreté.

Les métiers de l’univers :

  • une responsable contrôle qualité,
  • un apprenti en CAP,
  • un spécialiste des techniques de pointe.

Ils vous raconteront leurs parcours et les compétences spécifiques à leurs métiers. Vous découvrirez leur motivation hors normes, leur polyvalence et l’autonomie qu’ils ont développée dans leur travail.

Les compétences :

  • La motivation :
    • Les professionnels parlent de leur évolution au sein de l’entreprise et de la motivation qu’ils ont trouvée dans leur métiers. Les possibilités d’évolution sont nombreuses pour les plus motivés comme Ingrid, qui est maintenant responsable du contrôle qualité après avoir débuté comme femme de ménage pour l’entreprise…
  • La polyvalence :
    • Les missions sont très différentes selon les clients, et les professionnels doivent savoir s’adapter aux contraintes spécifiques à chaque site et au matériel nécessaire pour nettoyer certains matériaux. Franck a pu avec le temps développer une spécialité pour les équipements de pointe qui lui permets d’intervenir sur des supports inhabituels.
  • L’autonomie :
    • Les professionnels de la propreté doivent être en mesure d’organiser leur emploi du temps afin de pouvoir effectuer leur mission jusqu’au bout et avec un maximum d’efficacité. Ingrid met au point son propres emploi du temps mais doit s’assurer de bien contrôler tout les sites dont elle est responsable ce qui demande beaucoup d’organisation et de rigueur.

Quelques photos extraites du film :

Découverte des métiers de la propreté en vidéo 360°

Pour aller plus loin dans la découverte des métiers de la propreté :

Suggestion de fiches pédagogiques d’accompagnement :

 

Crédits :

  • Droits réservés
  • LeWebPédagogique 2018 en co-production avec la FEP
  • Merci à la FEP pour son accueil