Rencontre avec Christelle Gagneux, Mission Locale de Blois

Découverte des métiers en mission locale

Bonjour Christelle, merci de nous accueillir. En quelques mots comment utilisez-vous Métiers 360 ?

Il y a plusieurs usages. Soit un jeune souhaite découvrir un secteur d’activité qui est présent dans le casque. Soit nous travaillons sur un environnement professionnel. On leur montre avec les casques la faisabilité de leurs ambitions.

J’ai vu sur votre site des fiches pédagogiques sur la notion du savoir être et la confiance en soi. C’est quelque chose qui est très important pour nous. J’apprécié également de voir plusieurs métiers dans une vidéo, montrer qu’un métier c’est un travail collectif.

Quand utilisez vous Métiers 360 ? Lors de la Garantie Jeunes, des informations collectives ou pendant les forums ? 

Ca dépend des besoins du jeune. Quand le jeune doute nous utilisons le casque pour retravailler avec lui son projet. Nous avons un atelier avec l’outil Explorama, nous complétons cet atelier avec le casque de VR.

Au lieu d’aller voir une vidéo sur Internet, ils peuvent utiliser le casque pour se mettre en situation et aborder sous un nouvel angle les métiers. C’est réellement une ressource, un complément aux outils existants. Comme ce sont des jeunes, la VR ça marche !

Quelle est la première réaction des jeunes ?

Ils sont surpris au début car c’est très nouveau pour eux. Ils ont déjà entendu parler, mais n’en n’ont pas eu l’expérience. Ils ne décrochent pas et vont au bout de la vidéo. Alors qu’une vidéo filmée est longue pour eux, là ils vivent le truc !

Quelles sont les prochaines étapes ?

Nous vous avons acheté deux casques supplémentaires pour pouvoir les diffuser dans le bassin blaisois. Avec un seul outil c’est trop juste. Au mois de juin, le matériel va être mis à disposition pendant 10 jours lors de manifestations sur l’apprentissage. C’est un projet départemental. On développe des choses, on essaye. À l’automne le matériel est réservé pour la mission locale de Romorantin, ils vont faire une action dans les quartiers prioritaires de la ville, ils ont besoin de ce matériel pour aller au contact des jeunes.

C’est une super découverte, un bel outil !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *